La préparation du terrain

Publié le par Georg

         

 

            Afin d’accéder au terrain, avec mon père on détruit le mur d’entrée sur six mètres en une demi-journée puis je m’attaque aux arbres

 

 

 

            On a quinze arbres à couper dont quelques-uns uns qui gênent à la construction et les Acacias. Au finale on garde seulement les Chênes du fond et les petits arbustes. Le prunier à l’entrée qui a survécu à la tempête de 1999 doit malheureusement céder sa place.

 

           

 

            La première journée on coupe avec mon ami Séb le prunier et deux acacias avec la tronçonneuse prêté par M. Metayer. Malheureusement celle-ci cessera son activité au bout du deuxième acacia. Et on fini de couper le dernier à la hache ! C’est physique en faite. Tant pis on a perdu une journée.

Celui coupé à la hache !

 


Séb après deux arbres coupés à la hache

Finalement je pense qu’il vaut mieux arrêter pour aujourd’hui. Le 16 décembre je vais donc louer une tronçonneuse chez Kiloutou et on coupe les autres. Un sacré bouleau, mais y’a déjà ça de fait et on à une impression d’espace beaucoup plus grande, avec plus de lumière. J’y suis retourné pendant plusieurs jours pour couper tout en bûches et brûler toutes les branches inutiles.

 

 

 

Publié dans constructioncauchemar

Commenter cet article