A la recherche d'un constructeur

Publié le par Georg

Nous nous sommes rendu courant mars 2005 chez plusieurs constructeurs de Maisons individuelles dans le but de construire notre petit foyer. Ayant reçu la pub de chez Maisons Pierre, leurs offres nous paraissaient intéressant, vu qu’en plus on ne savait pas trop comment organiser ça ni par où commencer. Comme on ne voulait pas à avoir à gérer les maçons, plombiers, menuisiers, plaquistes… et que d’après la charte que Maisons Pierre annonçait avec l’UNCMI on a un seul interlocuteur pour tout et c’est eux qui gèrent tout de A à Z, en citant un des commerciaux de l’agence de Corbeil-Essonnes.
            Après avoir pris contact avec ce dernier, il nous calcule grâce à nos divers papiers de salaire, impôts… le budget dont nous disposons : un budget de 230.000€ pour le Terrain et la Maison. Il nous annonce donc que ceci est possible et nous montre deux modèles pouvant correspondre à notre budget. Nous nous décidons pour le modèle Saint Maxime, dont la disposition des pièces et la Maison nous plaît. On lui indique le secteur dans lequel nous aimerions construire notre rêve, c’est à dire dans un triangle allant de Corbeil à Saint-Fargeau Ponthierry jusqu’à Milly-la-Forêt. Il nous annonce qu’il en avait quelques-uns un de disponible et qu’il allait nous contacter prochainement pour les visiter.
 
            Entre temps on s’est rendu chez Maisons France Confort à Ris-Orangis, où on a été surpris de l’accueil laissant à désirer. Il nous annonce des tarifs de base intéressant mais la qualité à son prix comme par exemple un WC supplémentaire à 1400€ ! De plus elle était prête à nous faire signer pour un terrain en lotissement en vente pour 105.000€ à Ballancourt. Heureusement qu’on n’a pas signé car ce terrain se situait entre deux routes nationales, un cimetière, une Gendarmerie, et un futur Centre Commercial Auchan ! On s’est sauvé puis on n’a pas repris contact.
 
            Vu qu’il y avait le salon de l’immobilier au Palais des Congrès à Paris je m’y suis rendu avec un très bon ami à moi, Séb. On a vu quasiment tous les constructeurs comme Maisons Phénix (mauvaise réputation à cause de leurs murs et toitures industrielles), Kaufmann&Broad (hors de prix)… le plus intéressant restait Maisons Pierre.
 
            D’ailleurs après ce salon il nous contacte en disant qu’il avait trouvé des terrains vers Nemours et Montereau ?! Alors soit il a des problèmes de Géographie, soit de mémoire. Nous refusons de les voir étant donné que ces terrains sont trop loin de notre lieu de travail et que pour les enfants ce n’est pas vraiment idéal !
 
            Il nous recontacte alors le 05 avril 2005 et nous dit qu’il a trouvé un terrain à Soisy/Ecole, et qu’il fallait se dépêcher pour le visiter car il y avait du monde pour le visiter. Nous nous rendons sur place avec le commercial de chez Maisons Pierre et l’Agent immobilier en charge de la vente du terrain. Le terrain et la disposition nous plaît ; reste à voir le prix 123.000€ !! Il fallait se décider sur place de mettre une réserve sur le terrain, car d’autres visites attendaient. Après discussion avec le commercial celui-ci nous déclare que c’est réalisable avec notre budget.
 
 
Vu du terrain (30bis rue de la Bourgogne)
 
Vue du 32 (KUBICA) et                                            du 30 rue de la Bourgogne (METAYER)
 
            De retour à l’agence immobilière on signe une promesse de vente et versons un premier chèque de 1000€ pour le séquestre. Ceci fait il fallait encore aller chez Maisons Pierre à Corbeil-Essonnes où ce même commercial nous sort deux autres modèles en justifiant que celui choisi ne rentre pas dans notre budget. Tant pis on choisi le modèle Fougèves 2 en demandant d’avoir les volets et fenêtres en bois. Pendant ce temps une autre personne se chargeait de remplir le contrat et de lire le Plan d’occupation du sol. Il nous présente une implantation du terrain correcte. On lit le contrat type de chez UNCMI (qui s’avère être plus solide que leurs maisons car on s’est rendu compte qu’on n’avait aucun recours et que si on voulait le résilier il fallait payer beaucoup d’indemnités), puis on le signe en payant un acompte de 4425€.
           
            Donc la Maison nous revenait à 88.230€ avec environ 12.000€ pour les branchements au domaine, plus le terrain à 123.000€ avec 8800€ de frais de notaires, soit un total de 232.230€.
 
            Un problème du à un remboursement par anticipation d’un crédit, nous a donné un cauchemar supplémentaire car il fallait trouver un prêt en 45 jours. En effet la maison de crédit à la consommation avait fait une inscription au fichier des crédits à la banque de France qui nous empêchait de solliciter un crédit. Ca a mis deux mois pour être résolu. Les vendeurs du terrain étaient très patients car ils ont attendu bien plus longtemps encore avant la vente définitive.
            Pendant ces deux mois je n’ai pas arrêté de faire les allers-retours entre la maison et Maisons Pierre à Corbeil pour leurs fournir des papiers et de signer des documents

Publié dans constructioncauchemar

Commenter cet article